Conseil municipal du 12 avril 2017 – Mes commentaires et observations


Mes commentaires et observations au conseil municipal du 12 avril 2017 

Conseillers en exercice : 29/ Conseillers présents : 21/ Conseillers votants : 28/
Date de convocation du Conseil Municipal : 5 avril 2017
ÉTAIENT PRÉSENTS : M. J-P. LOTTERIE, Maire, Mme DELIBIE, MM. RICHARD, DEYSSARD, Mmes ROUILLER, LAGOUBIE, M. BLIN, Adjoints, Mme AUXERRE-RIGOULET, M. SALAT, Mmes CABROL, GRENIER, CABANNE, M. BOURDONCLE, Mme BOUTERFAS, MM. BOURDIE, HAERRIG, Mmes GIMENEZ, DUHARD, MAUBON, M. LEPACHELET, Mme COLEY.

ÉTAIENT EXCUSES/ABSENTS : Mme GABRIEL, MM. WILLIAMS, BOS, Mme COR, MM. ROBIC, MARZAT, Mme ROUSSEAU, M. MARCADIER.

Après l’appel, Monsieur le Maire propose l’approbation du compte-rendu de la séance du 8 mars 2017. Celui-ci est approuvé à l’unanimité sous réserve des remarques suivantes de M. LEPACHELET :
1 – Il regrette que les orientations budgétaires de la municipalité n’apparaissent pas dans le compte-rendu. M. le Maire indique qu’il convient de se référer au document     « DOB » lui-même. (Débat d’Orientation Budgétaire)
2 – Il rappelle également que concernant les ratios présentés, il ne peut que s’agir de 2015 et non de 2017.
Monsieur le Maire rend ensuite compte des décisions prises dans le cadre des délégations consenties par le Conseil Municipal :
– Décision n°G1/2017 : reconduction auprès de la Caisse d’épargne d’Aquitaine Poitou-Charentes d’une «Ligne de Trésorerie Interactive» d’un montant de 400 000,00 euros
(durée : un an – taux d’intérêt révisable applicable : Eonia 1 Semaine + Marge de 1,20 % – commission d’engagement : 400 Euros – commission de non-utilisation : 0,30 % de la différence entre le montant de la LTI et l’encours quotidien moyen)

OBSERVATION: « Ligne de Trésorerie Interactive, LTI) c’est bien quatre cent mille euros 400 000,00 €. Cette ligne de trésorerie n’a pas pour vocation de financer l’investissement. Elle ne finance que le décalage entre le paiement des dépenses et l’encaissement des recettes. C’est vivre à découvert en quelque sorte et payer des agios sur ce découvert.
Monsieur le Maire ouvre ensuite la séance sur la première question inscrite à l’ordre du jour. Comptes Administratifs 2016. Il est à noter que Monsieur le Maire ne prend pas part aux votes et quitte la séance pour cette délibération. Madame DELIBIE prend alors la présidence de l’assemblée pour présenter les éléments suivants :

A –  Commune Budget principal

Le résultat d’exécution 2016 fait apparaître :
– un excédent de Fonctionnement de : +896 834,78 €
– un déficit d’Investissement de : – 131 948,88 €
Les restes à réaliser s’élèvent à :
– Dépenses : – 112 111,93 €     – Recettes : + 425 196,00 €
– Soit un solde de : + 313 084,07 €   Le résultat de clôture s’élève à : + 1 077 969,97 €

M. LEPACHELET remarque que:

1/ page 4, il manque des ratios. Seuls 6 ratios figurent alors que selon lui, 11 sont obligatoires. M. le Maire répond que ce point sera vérifié et complété le cas échéant.

Notez que ce n’est pas le maire qui peut répondre il était sorti !!!!

J’ai vérifié effectivement les autres ratios sont obligatoires pour les communes de plus de 10 000 habitants. C’est loin d’être notre cas. Pourtant ces ratios sont très significatifs de la santé financière de la commune.
2/ Page 7, il observe une baisse de l’excédent budgétaire.
3/ Page 11, il observe une hausse de l’article 60611 de 45%.

Cet article correspond à la consommation d’eau qui est passée de 57 519,91 € à      83 560,41€ !!  

J’ai fait  un article à ce sujet ⇒ Mais où passe l’eau à Montpon ? 83.560,41 € de facture d’eau en 2016. Une augmentation de 26.040,50 €. + 45 % c’est énorme

M. le Maire répond qu’il s’agit des consommations d’eau, en hausse en raison d’une importante fuite à la piscine. Notez que ce n’est pas le maire qui peut répondre il était sorti !!!!
M. LEPACHELET demande plusieurs précisions d’ordre technique (articles 60612, 60632, 61521…). M. le Maire se tourne vers Madame BOUGOUIN, responsable du service financier, qui peut apporter certaines précisions mais devra consulter le logiciel de comptabilité pour répondre aux autres demandes. Notez que ce n’est pas le maire qui peut se tourner il était sorti !!!!
– M. LEPACHELET remarque ensuite que contrairement aux recommandations de la Chambre Régionale des Comptes, page 12, le détail des comptes n’apparaît pas. Madame BOUGOUIN répond que cela est normal au vu de la nouvelle règlementation en vigueur.
– M. LEPACHELET observe que le projet de vidéoprotection a été reporté à l’identique entre 2016 et 2017, les subventions n’ayant pas été touchées.
Page 34, il remarque que les charges de personnel dans le domaine de la sécurité sont deux fois moins importantes qu’en matière de culture.
Page 42, il souligne que certaines associations, sans toutefois toucher de subvention, bénéficient du prêt d’un local et devraient donc apparaître dans la liste présentée.
Enfin, il remet en cause la sincérité des comptes présentés car un écart de plus d’un million d’euros apparaît entre les prévisions et les réalisations.

Délibération adoptée par 20 voix pour / 4 abstentions / 2 contre/

B –  Cinéma

Le résultat d’exécution 2016 fait apparaître :
– un excédent de Fonctionnement de : + 1 045,69 €
– un excédent d’Investissement de : + 47 377,38 €ion.

Les restes à réaliser s’élèvent à :   Dépenses : – 0,00 €    Recettes : + 446,43 €
– Soit un solde de : – 446,43 €   Le résultat de clôture s’élève à : + 48 869,50 €

Délibération adoptée par 20 voix pour / 4 abstentions / 2 contre/

C – Spectacles, Locations, Manifestations…

Le résultat d’exécution 2016 fait apparaître :
– un excédent de Fonctionnement de : + 1 301,86 €
– un excédent d’Investissement de : + 18 636,23 €
Les restes à réaliser s’élèvent à :
– Dépenses : – 0,00 €    Recettes : 0,00 €    Soit un solde de : – 0,00 €
Le résultat de clôture s’élève à : + 19 938,09 €

M. LEPACHELET demande le détail de l’article 6238 : il lui sera communiqué.

OBSERVATIONS : Cet article a comme libellé « divers » et le montant est de 46 047,14 € sachant que la subvention communale est de 46 000,00 € . Que nous cache t’on ? A ce jour, un mois après, je n’ai pas eu le détail !!

Délibération adoptée par 20 voix pour / 4 abstentions / 2 contre/

D – Assainissement

Le résultat d’exécution 2016 fait apparaître :
– un excédent d’Exploitation de : + 136 500,92 €
– un déficit d’Investissement de : – 130 032,01 €

Les restes à réaliser s’élèvent à :
– Dépenses : 0,00 €    – Recettes : 108 388,00 €
– Soit un solde de : + 108 388,00 €     Le résultat de clôture s’élève à : + 114 856,91 €

M. RICHARD rappelle qu’en 2014 et 2015, aucune tranche d’assainissement n’a été réalisée, et qu’aujourd’hui sont prises en compte les tranches les plus urgentes, soit les plus urbanisées. Monsieur BROGGI, du bureau d’études CHAMADE, est chargé de planifier ces tranches d’assainissement et les impacts financiers pour le compte de la commune. Des éléments plus précis pourront être demandés.
M. LEPACHELET demande quand a eu lieu la révision du schéma d’assainissement : la commission de travail ne s’étant pas réunie, il n’a pu être informé.
M. RICHARD indique que la révision a eu lieu en 2015-2016.

Délibération adoptée par 20 voix pour / 6 abstentions /

E – Vote des taux 2017

Il est nécessaire, dans le cadre du budget 2017, de procéder au vote des taux des taxes : taxe d’habitation, taxe foncière sur le bâti et le non bâti.
Le Conseil Municipal est invité à se prononcer sur cette question.
Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal adopte les taux de fiscalité 2017 tels que ci-dessous détaillés.

Taux 2017    Taxe d’habitation                   14,57 %
Taxe Foncière bâtie                                        23,08 %
Taxe Foncière non bâtie                             100,30 %
Délibération adoptée à l’unanimité.

Madame DUHARD quitte la séance et donne procuration à Mme GIMENEZ.

F – Budgets Primitifs 2017

Madame DELIBIE présente à l’assemblée les Budgets Primitifs 2017.

Budget principal

En fonctionnement:

La section de Fonctionnement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 4 796 800,00 € avec un virement à la section d’Investissement de 564 200,00 € et un résultat de fonctionnement reporté en recettes de 464 885,90 €.
La section d’Investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 3 195 213,00 € et tient compte des restes à réaliser qui s’élèvent à 112 111,93 € en dépenses et 425 196,00 € en recettes. Conformément à l’affectation des résultats votée précédemment, le déficit d’Investissement reporté apparaît en dépenses pour la somme de 131 948,88 €.
Une affectation en réserve en Recettes d’Investissement d’un montant de 431 948,88 €.
M. LEPACHELET remarque que certaines communes ont baissé leurs taux. Réponse de notre maire

« je crois que dans le contexte actuel les Montponnais n’ont pas trop à se plaindre en terme de fiscalité » dit le Maire!

Regardez ce tableau Montpon 402€ par habitant, Ménesplet, commune où le Maire réside 152 €On paye 2.6 fois plus. Oui, je trouve que c’est excessif et vous ?

impôts locaux comparatif

Il rappelle sa proposition de faire basculer un agent municipal vers la CCIDL au titre de la compétence jeunesse afin de faire des économies grâce à l’intercommunalité.
M. le Maire répond à nouveau que cela ne génère aucune économie car la commune, lorsqu’elle transfère une charge, doit aussi transférer les recettes correspondantes.
M. LEPACHELET demande si la CCIDL exerce bien la compétence jeunesse, et s’il serait possible de créer une Maison des Jeunes dans le cadre de l’ALSH.
M. le Maire répond par l’affirmative, sous réserve de l’intérêt communautaire figurant dans les statuts. Il serait possible d’étendre les activités du centre de loisirs aux adolescents ; le projet est à l’étude et dépendra des financements de la CAF.

OBSERVATION : Après en avoir parlé de nombreuses fois, Monsieur le maire admet qu’il faut créer une structure adaptée pour accueillir des adolescents. Enfin !!

-En investissement
M. le Maire indique que les projets d’investissements présentés sont conformes au DOB sauf l’ajout d’une enveloppe en vue de l’acquisition de l’ancien magasin Castiprix, afin de doter la commune d’une salle des fêtes avec cuisines et parkings. Le coût d’achat serait étalé sur 3 ans : la première enveloppe est de 50 000€, sur un coût global estimé à 300 000€ dans l’attente de l’avis du service des Domaines.

– M. LEPACHELET demande à quelle échéance le bâtiment serait utilisable.
M. le Maire répond qu’il sera opérationnel dès 2018.

(Quand le Maire dit 2018, il faut rajouter au moins deux ans comme pour la passerelle !!!!!!)

– Madame MAUBON demande ce qu’il adviendra des autres magasins et de leur accès.
M. SALAT répond que le magasin Expert sera rasé, et que le parking sera délimité en prévoyant des droits de passage pour chaque commerce.

Concernant l’emprunt, M. le Maire précise que certaines opérations se réaliseront sur plusieurs exercices, notamment l’opération 47 (vestiaires du stade).

M. le Maire indique que dans l’attente de l’attribution de certaines subventions, la commune a obligation d’inscrire les sommes en emprunt pour que les comptes soient sincères et équilibrés. Ainsi, l’emprunt affiché pour 843 000€ ne sera en réalité que de 540 000€ en 2017.
M. LEPACHELET remarque que le projet de belvédère n’apparaît plus. M. le Maire répond qu’il a en effet été différé. Rappel, le coût de l’étude était de 60 000,00 € !!
– M. LEPACHELET demande ensuite ce que comportent les travaux en régie. M. le Maire répond qu’il s’agit de travaux effectués par les services techniques municipaux.
– M. LEPACHELET demande ensuite où en sont les travaux prévus à Chandos. M. le Maire répond qu’il s’agit d’un autre budget.

Non noté dans le Compte-Rendu : J’ai demandé des précision sur la page 11 , le montant  alloué au CCAS : 93 650,00 €,  la subvention pour le cinéma 77 900,00 € et surtout pour le budget annexe « spectacles, manifestations et locations diverses » est de 99 100,00 € !!! Une augmentation de 115 %
– Il remarque ensuite que le projet de vidéoprotection passe de 120 000 à 137 000€,

– que le projet de parking de la gare, dans la mesure où il comporte des cheminements piétons et vélos, relève plutôt de la compétence voirie transférée à la CCIDL.
M. le Maire répond qu’il a choisi de ne pas scinder l’opération et de la faire porter globalement à la commune.
– M. LEPACHELET pose ensuite une série de questions techniques (article 65737, charges de personnel à la fonction 8…) auxquelles M. le Maire indique que des éléments lui seront fournis ultérieurement.

Non noté dans le Compte-Rendu : J’ai constaté une augmentation des charges de personnel de sécurité, et j’ai demandé si c’était pour la création d’un poste de policier municipal. Monsieur le Maire répond qu’il n’en est pas question  pour le moment. Il verra plus tard à condition de pouvoir le financer, alors peut-être ! Pour cette augmentation j’aurai la réponse plus tard !!!

– Enfin, M. LEPACHELET rappelle que selon la Chambre Régionale des Comptes, les associations doivent fournir leurs comptes afin de bénéficier d’une subvention. Or plusieurs d’entre elles ne les ont pas fournis. De même, les subventions différent beaucoup, certaines sont importantes pour peu de licenciés et inversement.
M. le Maire répond que cela ne dépend pas du nombre de licenciés mais du sport pratiqué. OBSERVATION : Monsieur le maire fait du favoritisme, c’est flagrant !!

Délibération adoptée par 22 voix pour / 6 contre /

Cinéma

La section de Fonctionnement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 152 050,00 €. Le résultat de Fonctionnement reporté apparaît en recettes pour 1 045,69 €.
La section d’Investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 66 500,00 € et tient compte des restes à réaliser qui s’élèvent à 446,43 € en recettes. Conformément à l’affectation des résultats votée précédemment, le résultat d’Investissement reporté apparaît en recettes pour la somme de 47 377,38 € et le besoin de financement en Investissement est nul.
En investissement, M. le Maire précise qu’un projet de réaménagement du hall du cinéma est prévu, et qu’une étude de l’Agence Technique Départementale est en cours.
M. LEPACHELET demande s’il est prévu le changement des housses et des fauteuils du cinéma.
Mme ROUILLER indique qu’elle a déjà répondu à cette question, et que le changement de housses est prévu.
– M. LEPACHELET remarque que ce budget est en hausse de 34%. Il demande si des caméras de vidéoprotection pourraient être installées dans le hall. Madame ROUILLER répond que cela est à l’étude, et qu’à ce jour les médiateurs sont présents pour assurer une surveillance.

Délibération adoptée par 22 voix pour / 6 contre /

Spectacles, Locations, Manifestations…

La section de Fonctionnement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 125 600,00 €. Conformément à l’affectation des résultats votée précédemment, le résultat de fonctionnement reporté apparaît en recettes pour la somme de 1 301,86 €.
La section d’Investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 28 935,00 €. Conformément à l’affectation des résultats votée précédemment, le résultat d’Investissement reporté apparaît en recettes pour la somme de 18 636,23 € et le besoin de financement en Investissement est nul.
M. LEPACHELET s’étonne que les aménagements relatifs à Chandos soient prévus sur ce budget. Mme BOUGOUIN répond que cela s’explique par l’aspect commercial (payant) de certaines prestations proposées sur la base de loisirs, ce qui permet d’assujettir le budget à la TVA. Précision, le curage du bassin de Chandos 35 000,00 €

Délibération adoptée par 22 voix pour / 6 contre /

Assainissement

La section d’Exploitation s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 250 900,00 € avec un virement à la section d’Investissement de 80 350,00 € et sans subvention d’équilibre du Budget Principal. Le résultat d’Exploitation reporté apparaît en recettes pour 6 468,91 €.
La section d’Investissement s’équilibre en dépenses et en recettes à la somme de 687 200,00 € et tient compte des restes à réaliser qui s’élèvent à 108 388,00 en recettes. Conformément à l’affectation des résultats votée précédemment, le résultat d’investissement reporté apparaît en dépenses pour la somme de 130 032,01 €.
La couverture du besoin de financement en Investissement apparaît en recettes pour la somme de 21 644,01 €.
Une affectation en réserve en Recettes d’Investissement d’un montant de 108 388,00 €.
Madame DELIBIE précise qu’aucune subvention n’est désormais mobilisable pour les travaux d’assainissement.

Délibération adoptée par 22 voix pour / 6 contre /

Transport scolaire : participation ticket unique

Dans le cadre de l’organisation du service de transport scolaire pour l’année 2016-2017, et dans un souci de maintenir la gratuité de l’accès à l’école, il est proposé comme l’an passé de rembourser le montant de la participation des familles de MONTPON-MÉNESTÉROL au Syndicat Intercommunal Scolaire (SIS) Montpon-Villefranche. Le montant de cette participation est de 34,50 € par enfant.
Le Conseil Municipal est invité à se prononcer sur cette question.
Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal :
– Se prononce favorablement sur le remboursement de la somme de 34,50 € aux familles résidant sur Montpon-Ménestérol et ayant dû acquitter cette somme au Syndicat Intercommunal Scolaire (SIS), et ce à compter de l’année scolaire 2016-2017

Délibération approuvée à l’unanimité.

Convention d’objectifs avec l’association « les 3M »

Dans le but de donner à l’association « les 3M » les moyens nécessaires pour exercer sa mission d’intérêt général, il est proposé au conseil municipal d’autoriser Monsieur le Maire à signer une convention d’objectifs par laquelle la commune verse une subvention globale et forfaitaire.
Cette subvention, destinée à couvrir les frais afférents à l’organisation d’animations sur le territoire communal, a la nature d’une subvention de fonctionnement.
Conformément au vote du budget prévisionnel de la commune pour l’exercice 2017, cette subvention a été fixée à 23 000€.
Le projet de convention est joint en annexe et le conseil municipal est invité à se prononcer sur cette question.
M. LEPACHELET déplore que l’article 6 de la convention ne soit pas respecté par l’association. (tenue d’une comptabilité conforme aux règles définies par le plan comptable des associations)

Délibération approuvée à l’unanimité.

Fixation des ouvertures de commerces le dimanche

L’entrée en vigueur de la loi n°2015-990 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques du 6 août 2015, dite loi Macron, a modifié l’article L 3132-26 du Code du Travail en permettant aux maires d’accorder une autorisation d’emploi des salariés dans le commerce de détail le dimanche, sur 5 dimanches par an et jusqu’à 12 dimanches par an après avis conforme de l’organe délibérant de l’établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre dont la commune est membre.
Pour les commerces de détail alimentaire dont la surface est supérieure à 400 m² , soit les supermarchés et hypermarchés, les jours fériés travaillés sont déduits des « dimanches du Maire », dans la limite de trois par an.
La loi prévoit que chaque salarié privé de repos dominical perçoit une rémunération au moins égale au double de la rémunération normalement due pour une durée équivalente, ainsi qu’un repos compensateur équivalent en temps. L’arrêté pris en application de l’article L. 3132-26 détermine les conditions dans lesquelles ce repos est accordé, soit collectivement, soit par roulement dans la quinzaine qui précède ou suit la suppression du repos.
Lors de la séance du 15 mars dernier, le conseil communautaire, à la majorité, s’est prononcé contre l’ouverture des commerces de Montpon ayant sollicité l’autorisation d’ouvrir jusqu’à 12 dimanches par an.
Ainsi, dans le cadre de la compétence qui est celle du Maire, soit 5 dimanches par an, il convient de déterminer les dates éventuelles auxquelles les commerces qui le souhaitent pourront ouvrir.
Ainsi, pour les commerces de détail alimentaire et non alimentaire (habillement, chaussures) :
– Le 15 janvier 2017          – Le 22 janvier 2017               – Le 2 juillet 2017
– Le 24 décembre 2017     – Le 31 décembre 2017.
Pour les commerces non alimentaires de type parfumerie :
– Le 28 mai 2017 (fête des mères)          – Le 18 juin 2017 (fête des pères)
– Le 10 décembre 2017          – Le 17 décembre 2017          – Le 24 décembre 2017.
Vu la délibération n°2017-16 de la CCIDL en date du 15 mars 2017 se prononçant contre l’ouverture des commerces 12 dimanches par an, à la majorité,
Madame MAUBON  remarque que dans la première liste, deux dates sont déjà expirées. Monsieur le Maire répond qu’il s’agit en effet d’une régularisation, certains commerces ayant ouvert à ces dates suite à une erreur des services municipaux.
Après en avoir délibéré, le Conseil Municipal :
– Valide les 5 dimanches d’ouverture tels que proposés ci-dessus pour l’année 2017,
– Autorise Monsieur le Maire à effectuer toute démarche et à signer tout document dans le cadre de cette affaire.

Délibération adoptée par 21 voix pour / 5 abstentions/ 2 contre

Service public d’eau potable du SIAEP de Montpon-Villefranche – Rapport sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS)- exercice 2016

Ce rapport est public et permet d’informer les usagers du service, notamment par une mise en ligne sur le site de l’observatoire national des services publics de l’eau et de l’assainissement (www.services.eaufrance.fr).
Monsieur le Maire présente le rapport sur le prix et la qualité du service public d’eau potable, relatif à l’exercice 2016 du SIAEP DE MONTPON-VILLEFRANCHE, auquel la Commune a transféré cette compétence, approuvé par délibération du Comité Syndical du 13 Février 2016 et auquel la note annuelle d’information de l’Agence de l’eau, prévue par la Loi N° 2010-788 du 12 Juillet 2010 sera jointe.

M. LEPACHELET demande que la page 15 du RPQS apparaisse dans le compte-rendu. M. le Maire répond que cela ne sera pas prévu dans la mesure où le document est consultable en ligne. (voila la page en question) tarif de l'eau 2017

Délibération adoptée à l’unanimité.

Questions diverses

4 questions de M. LEPACHELET
1/ Quand vont reprendre les travaux de la passerelle ?
M. le Maire indique qu’une commission d’appel d’offres est prévue le 26 avril à ce sujet, et que les travaux devraient être réalisés pour cet été.

2/ Quand seront installés les panneaux de limitation à 50 km/h route de Vélines ?
M. le Maire indique que c’est la CCIDL qui est en charge des panneaux de signalisation, et que ceux-ci sont prévus au budget.

M. LEPACHELET demande qu’une réunion soit organisée sur la sécurité routière, pour améliorer celle-ci et limiter la vitesse. Notamment, vers Vauclaire, il a remarqué une glissière dangereuse.

3/ Qu’en est il de l’aire de vidange des camping-cars ?
M. le Maire indique que l’emplacement a été validé, à côté des ateliers municipaux.

4/ La Mairie est pavoisée des drapeaux Français et Européen qui sont souvent en mauvais état. Pouvez-vous faire le nécessaire pour éviter cet état de fait ?
M. le Maire indique que les drapeaux ont déjà été remplacés deux fois, mais qu’en effet l’opération devra être renouvelée. Comprenez mon coup de gueule le dimanche 30 avril 2017 journée commémorative du souvenir. Ce jour là nous n’avions pas de drapeau Français, symbole de la république. Seul le drapeau Européen était hissé. J’ai fait un article à ce sujet ⇒La seule commune de France qui ne respecte pas le protocole le jour du souvenir des victimes et des héros de la déportation Montpon-Ménestérol 24700

LAMENTABLE.

Un commentaire sur “Conseil municipal du 12 avril 2017 – Mes commentaires et observations

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour , un grand merci a Madame Maubon et a Jean Luc lepachelet pour décortiquer toutes les factures, devis, pour signaler le moindre petit détail qui a une grande importance pour notre ville, merci pour leurs vigilances , leurs yeux passent partout factures après factures .
    J ai vu que Jean Luc a fait faire des économies a la ville au niveau des travaux derrière le monument aux morts place des 3 frères laplagne .
    Lamentable pour la construction de la passerelle, elle a fait couler beaucoup d encre , les ingénieurs n ont pas suivis les mêmes cours que nos ancêtres, il y a plus de 5000 ans les égyptiens étaient capables de construire beaucoup de choses.
    Pour cette passerelle c est pas de leurs fautes il a dû avoir un glissement de terrain a mon avis c est ça. En attendant le passage par cette passerelle était bien vue

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :