Approbation du Schéma Départemental d’Accueil et d’Habitat des Gens du Voyage de la Dordogne 2018-2023


Le Conseil municipal adopte à l’unanimité le Schéma Départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage de la Dordogne 2018-2023

Quelles sont les prescriptions « obligatoires » et les préconisations « fortement recommandées » pour l’accueil et l’habitant des gens du voyage ?

Vous pouvez retrouver le schéma 2018 – 2023 en cliquant sur ce lien : Synthèse GDV

OBSERVATIONS:

Avant de retrouver l’extrait du conseil municipal concernant cette délibération, je vous propose les observations suivantes:

1/ C’est la CCIDL, qui est compétente en matière d’accueil des gens du voyage. Je ne siège pas à la CCIDL, c’est monsieur Marcadier qui y siège pour l’opposition, quand il est là !

Il faut dire qu’il a un taux d’absentéisme à la commune et à l’inter-communalité ÉNORME !!!

2/ Comme la commune de Montpon comporte plus de 5000 habitants, l’avis du conseil municipal est requis également. Voilà pourquoi nous devons délibérer.

3/ Maintenant que 83% des objectifs d’accueil du précédent schéma est atteint (258 places sur les aires permanentes d’accueil sur les 309 places prescrites), le prochain schéma s’oriente vers une approche plus qualitative avec un focus sur l’accompagnement social. Certaines aires du département devront être dotées d’un projet socio-éducatif.

4/ Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez les prescriptions générales obligatoires ? à mettre en place pour notre aire.

4.1 – Maintien de l’équipement permanent d’accueil de 20 places réalisé.
4.2 – Mise en place d’un comité de pilotage annuel de l’aire d’accueil. (ce sera parmi les membres qui siègent à la communauté de communes que le comité de  pilotage sera désigné. Personnellement je ne siège pas à la CCIDL, mais ça ne m’empêche pas de m’y intéresser.)
4.3 – Écriture et déclinaison d’un projet socio-éducatif comportant notamment une thématique sur le diagnostic des besoins en matière d’accès à un habitat adapté.
4.4 – Mise en place des actions d’accompagnement social qui émanent du projet socio-éducatif et portant sur les axes principaux suivants :
scolarisation, formation, accès à la santé, accès aux droits, etc.

préconisation aagdv ccidl

Alors que comprendre à la réponse qui m’a été donnée (voir ci-dessous)?

Si les « prescriptions générales » sont obligatoires (il est vrai que le tableau n’est pas très clair. On comprend mieux quand on regarde les tableaux des autres aires du département) , alors, le comité de pilotage et la mise en place d’un projet socio-éducatif sont obligatoires.

Pourquoi monsieur le Maire nous parle de « simples préconisations qui n’ont pas de caractères obligatoires » ?

Il ne faut pas confondre ni interpréter prescription et préconisation !

Cette délibération a été adoptée à l’unanimité, alors pourquoi notre Maire dit qu’il « propose donc de ne pas y donner suite (aux prescriptions générales ? ) » ?

extrait de ma question

Délibération adoptée à l’unanimité.

extrait de la délibération schéma

Rédigé le 14 février par Jean-Luc LEPACHELET

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :