Pollution en mer, mon expérience personnelle en tant que commandant du B.S.R. GAZELLE. Lire la suite…

J’ai eu la chance de commander le Bâtiment de Soutien de Région GAZELLE entre 2001 et 2003.

C’était avant de venir m’installer à Montpon-Ménestérol.

L’actualité du naufrage du « Grande América »  m’a rappelé quelques souvenirs, et je souhaite vous présenter le rôle de la Marine Nationale dans la lutte contre la pollution en mer.     On peut résumer la lutte en quatre partie :

  1. La dispersion,

  2. Le confinement,

  3. L’écrémage ou le pompage,

  4. Le chalutage.

1. La dispersion par épandageepand2

Option des premières heures d’intervention.

Ce n’est efficace que dans le cas d’irisation de la mer, (légère pollution) et lorsque la nappe est loin de la côte.

les dispersants fractionnent le pétrole en une multitude de gouttelettes qui se répandent dans la masse d’eau, sans le faire tomber au fond.

Le fait de disperser les hydrocarbures entraîne une augmentation de leur toxicité localement et temporairement, le temps que le pétrole dispersé se dissémine dans un vaste volume d’eau pour devenir inoffensif.

On voit sur cette photo, le système d’épandage installé sur la GAZELLE pendant une intervention en méditerranée.

 

2. Le confinement de la nappe  barrage hm3barrage hm4

Option utilisée pour un cas comme celui du « Grande América » coulé mardi dernier en pleine mer.

L’opération consiste à filer un barrage au départ d’un bâtiment comme la Gazelle.

Un autre bâtiment, civil ou militaire, récupère l’extrémité du barrage filé et commence à constituer une boucle pour encercler la nappe de pollution.

Ce type de barrage hauturier peut être disposé autour d’un bâtiment qui cause la pollution ou quand les hydrocarbures remontent d’une épave coulée.

Il faut ensuite passer à la phase de la récupération de la pollution.

barrage hm2

 

 

3. L’écrémage ou le pompage

pollutanck1

Une fois que la nappe est stabilisée, il faut séparer le carburant de l’eau.

Sur la ecrem1GAZELLE nous étions autonome pour passer dans la nappe.

La photo ci-dessus montre le dispositif. On y voit bien le barrage confinement sur tribord.

Un « écrémeur »  nous permettait de séparer le pétrole de l’eau et de pomper l’hydrocarbure puis de le refouler dans un »pollutanck », sorte de très gros zodiac bien profond. (a l’arrière bâbord sur la photo).

Quand il était plein, un bâtiment venait le récupérer et nous en donnait un autre.

Dans l’article du Sud-Ouest du 18 mars, l’image montre que la méthode est toujours la même 15 ans après.

article sud ouest du 18 mars grandé américa

4. Le chalutage des galettes d’hydrocarbure

Malheureusement, après plusieurs jours, on trouve aussi des galettes d’hydrocarbure qui dérivent.

galettesVous en avez certainement vu sur les plages de l’atlantique ou de la méditerranée.

Dans ce cas, on utilise un système de chalutage pour les récupérer.

C’est une opération fastidieuse, mais qui donne des résultats.

Le but de toutes ces opérations est d’éviter que la pollution n’atteigne les côtes Françaises.

chalutage1

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Photos personnelles.

Article rédigé le 19 mars 2019 par Jean-Luc LEPACHELET

3 commentaires sur “Pollution en mer, mon expérience personnelle en tant que commandant du B.S.R. GAZELLE. Lire la suite…

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Jean Luc,
    J’ai lu avec intérêt ton article, car nous avons un mobil-home sur l’île d’Oléron, et nous y allons la semaine prochaine; prêts à aider si il le faut, en souhaitant que les opérations réalisées laissent le moins possible de pollution arriver sur nos côtes;
    Bisous

    Marie-Claude et Paul

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :