Compte-rendu du conseil municipal du 6 mars 2019. Le Débat d’Orientation Budgétaire, première partie. Lire la suite…

Il me sera plus facile de vous apporter des précisions sur le déroulement du conseil municipal, avec le compte-rendu.

Dans cet article, je n’aborderai que la première partie de mes observations concernant le Débat d’Orientation Budgétaire 2019. Il y a trop à dire, je préfère le faire en plusieurs articles.

1. Le document de travail pour bien suivre mes propos:

Pour préparer ce conseil, nous avions reçu un D.O.B. 3-DOB 2019

J’ai demandé qu’il soit mis en ligne, et c’est ce qui a été fait.DOB-2019-1

Le document a même été corrigé sur ma demande (référence page 22 et 23) voir ci-dessous. j’avais transmis le document d’origine à une cinquantaine de personnes qui pourront facilement comparer. Vous pouvez en faire autant, je vous ai donné les deux liens ci-dessus.

Budget assainissement – Avant correction pas de tableau de capital restant dû C.R.D. : scructure doc de travailBudget assainissement – Après correction Le tableau que j’ai demandé est bien là, en place avant le camembert: capdob2

Reprenons ensemble le compte-rendu que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien : CR provisoire du conseil du 6 mars 2019

Pour les 1348 personnes qui suivent mon blog régulièrement, vous constaterez que par courtoisie et pour respecter la « tradition », je laisse notre ancienne tête de liste débuter et donner ses observations sur le D.O.B.

2. Remarques et observations : 

A/ Page 2 Dépenses de fonctionnement :

cap cr6 mars 1cap cr6 mars 2.jpg

« Après vérification avec le service financier, il apparait que cet écart correspond à des écritures de régularisation etc… » Cet élément nous qui siégeons dans l’opposition, nous ne l’avions pas et c’est normal, mais ni le Maire, ni son adjointe aux finances ni aucuns autres membres de la majorité n’avaient d’explications à me donner. Là c’est plus surprenant ! Mais qui prépare les conseils municipaux dans cette majorité ?

B / Augmentation des bases de fiscalité (page 9).

C’est sûr qu’en lisant ce résumé succinct de ma prise de parole, on ne peut pas tout comprendre.cap cr6 mars 3

voilà plus précisément nos échanges sur l’évolution des bases:

« l’hypothèse retenue d’évolution des bases est de 2.2 %. Or, les années précédentes l’évolution suivait  l’inflation. Cette inflation nous a été annoncé au niveau national pour 2018  à 1,85 %. Cette année les bases augmentent de 2,2. En même temps il faut noter que l’augmentation des retraites n’a été que de 0,3 %. »

A ce moment là, notre Maire prend la parole pour dire : » J’en sais quelque chose« 

J’enchaine en disant: « Votre retraite n’a rien à voir avec la retraite d’un artisan ou d’une commerçante. Il existe des communes qui ont décidé, suite à cette augmentation des bases de baisser les taux communaux ».

le maire me coupe en disant: « On peut baisser de 10 % ou de 20 % « 

Je réponds: « Si vous me permettez, on ne vous a pas coupé quand vous avez parlé monsieur le maire, alors laissez moi finir »

« ho !!! écoutez on ne va pas polémiquer. Il n’y a pas de volonté de vous interrompre. Allez y, on va vous écouter sans rien dire et on enregistrera tout comme ça vous n’aurez pas de réponses à vos remarques. »

Je reprends:« ce n’est pas ça, je n’ai pas fini de vous expliquer. L’augmentation  pour la taxe d’habitation va être plus ou moins transparente puisque c’est l’état qui va en prendre à sa charge une grosse partie. C’est surtout au niveau de la taxe du  foncier bâti qu’on voit que d’une année sur l’autre avec 2,2 % d’augmentation des bases on obtient une augmentation de 28.853,00 € » (pour les contribuables de la commune).

cap cr6 mars 7

« On aurait pu compenser cette augmentation par une réduction du taux communal de façon à ce que la variation ne corresponde qu’à une simple augmentation des bases de 0.3 % et ceci pour tenir compte dans cette période difficile de l’augmentation des retraites qui n’a été que de seulement 0,3 %. Je vous signale qu’il y a 45 % de retraité à montpon ». En fait en 2015 les chiffres de l’Insee donnent 43,5 % .

Tout cet échange se traduit par :M. LEPACHELET propose de répercuter l’augmentation du produit fiscal à venir par une baisse des taux pour les administrés, notamment pour compenser la très faible augmentation des retraites de 0,3%.

Je prépare la suite de mes observations et remarques. Ce n’est pas simple à vous expliquer, mais vous êtes de plus en plus curieux et en attente de mes articles et je fais le maximum pour vous satisfaire. j’attends de passer les prochains conseils municipaux concernant les comptes administratifs et les budgets primitifs 2020 pour passer dans la phase active de campagne pour les municipales 2020.

Rédigé le 20 mars 2019 par Jean-Luc LEPACHELET

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :